Sécurité piscine : conseils prudence

  • Confiez la surveillance des enfants à un adulte en particulier et non à l’ensemble des personnes présentes autour de la piscine: chacune d’entre elles pourrait penser que c’est l’autre qui surveille !
  • Équipez les jeunes enfants, lors de la baignade et lorsqu’ils jouent aux abords de la piscine, de bouées adaptées à leur taille ou de brassards.
  • Gardez à portée de main, près du bassin, les moyens vous permettant d’intervenir rapidement en cas de besoin (perches, bouées, portable sur lequel sont mémorisés les numéros d’urgence).
  • Apprenez à vos enfants à nager dès leur plus jeune âge. Un apprentissage précoce diminue les risques de noyade.
  • Après la baignade, retirez jouets, bouées, matelas gonflables du bassin.
  • Ne quittez jamais la piscine avant d’avoir remis en place les dispositifs de sécurité.
  • Apprenez les gestes qui sauvent.

Les gestes premiers secours en cas de noyade :

Comment réagir ?

Envoyez immédiatement quelqu’un alerter les secours.
Débutez le bouche à bouche.

Technique du bouche-à-bouche

Maintenez d’une main le menton de la victime vers le haut et ouvrez sa bouche en utilisant le pouce.
Avec l’autre main sur le front, maintenez la tête en arrière et pincez le nez pour empêcher toute fuite d’air.
Appliquez votre bouche largement ouverte sur celle de la victime.
Soufflez de façon progressive jusqu’à ce que la poitrine de la victime commence à se soulever.
Redressez vous et reprenez votre souffle tout en regardant la poitrine de la victime s’affaisser.
Réalisez une nouvelle insufflation, et ainsi de suite.

Si, après deux insufflations par le bouche-à-bouche, la victime ne respire pas, ne bouge pas, ne tousse pas : pratiquez immédiatement un massage cardiaque ; réalisez quinze compressions dans la moitié inférieure du sternum puis deux insufflations et ainsi de suite jusqu’à l’arrivée des secours. Toutes les minutes, arrêtez-vous pour vérifier où en est la respiration de la victime. Si elle respire, installez-la sur le côté en position latérale de sécurité.

Pour les nourrissons

Le bouche-à-bouche se transforme en bouche-à-bouche et nez : votre bouche englobe à la fois la bouche et le nez du bébé. Il faut souffler un peu plus vite, mais moins fort que pour un adulte.

Le massage cardiaque s’effectue uniquement avec deux doigts qu’il faut placer en dessous d’une ligne imaginaire passant par les deux mamelons. Comprimez régulièrement le sternum avec la pointe des deux doigts d’environ 2 à 3 cm à une fréquence de 100/mn. Intercalez une insufflation toutes les cinq compressions thoraciques et vérifiez la respiration toutes les minutes.
Source : Croix Rouge Française et FPP.

Couverture piscine – enrouleur bâche
Régulation automatique de l’eau de piscine